Accueil du site IHMC

Actualités

Couverture de l'ouvrage

 2021 – « Cleomenes Redivivus. Machiavelli from The Prince to the Discourses », in Renaissance Politics and Culture. Essays in Honour of Robert Black, dir. Jonathan Davies et John Monfasani, Leyde-Boston, Brill (collection « Studies in Intellectual History », vol. 331), p. 83-106.

Couverture de l'ouvrage

« Forme démocratique en régime aristocratique. Machiavel et la fonction tribunitienne », in La représentation avant le gouvernement représentatif, dir. Samuel Hayat, Corinne Péneau et Yves Sintomer, Rennes, Presses universitaires de Rennes (collection « Histoire »), 2020, p. 265-287.

Couverture de l'ouvrage

« ‘Altra volta ne ragionai a lungo’ : A Reinterpretation of Niccolò Machiavelli’s Cryptic Clause in The Prince », in The Art and language of power in Renaissance Florence : Essays for Alison Brown, dir. Amy Bloch, Carolyn James et Camilla Russell, Toronto, Centre for Renaissance and Reformation Studies, 2020, p. 155-186.

Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires > BARTHAS Jérémie

Partager cette page :

BARTHAS Jérémie

Titres et fonctions

Jérémie Barthas est Chargé de recherche au Centre national de la recherche scientifique

Docteur en histoire et civilisation de l’Institut universitaire européen de Florence, il a notamment été membre de la Villa I Tatti : The Harvard University Center for Italian Renaissance Studies, de l’Italian Academy for Advanced Studies in America (Columbia University) et de l’Institute for Advanced Study (Princeton). Ancien Marie Curie Research Fellow, il est chercheur associé au Centre for the Study of the History of Political Thought (Queen Mary, University of London).

Thèmes de recherche

Les travaux de Jérémie Barthas comprennent des études d’histoire politique, institutionnelle et financière ainsi que des études d’histoire intellectuelle et de théorie politique. Cette combinaison a pour origine un travail sur la pensée politique de Machiavel et la crise financière à Florence à l’époque de la république du Grand Conseil (1494-1512). Son projet de recherche principal porte sur la pensée financière florentine à l’époque de la haute Renaissance (1470-1540).

  • Histoire de la pensée politique
  • Histoire intellectuelle de l’économie politique
  • Histoire des finances publiques (institutions, pratiques, représentations)
  • Histoire constitutionnelle
  • Dette publique et institutions démocratiques
  • Histoire politique et intellectuelle de la république de Florence, 15e-16e siècles
  • Machiavel (incluant sa réception à l’époque moderne et contemporaine)

Publié le 11 février 2019, mis a jour le lundi 25 mars 2019

Actualités

Couverture de l'ouvrage

« La composizione del Principe di Machiavelli e la restaurazione dei Medici a Firenze. Per un nuovo paradigma interpretativo », Rivista Storica Italiana , CXXXI, no 3, 2019, p. 761-811.

Couverture de l'ouvrage

 2021 – « Cleomenes Redivivus. Machiavelli from The Prince to the Discourses », in Renaissance Politics and Culture. Essays in Honour of Robert Black, dir. Jonathan Davies et John Monfasani, Leyde-Boston, Brill (collection « Studies in Intellectual History », vol. 331), p. 83-106.

Couverture de l'ouvrage

« Forme démocratique en régime aristocratique. Machiavel et la fonction tribunitienne », in La représentation avant le gouvernement représentatif, dir. Samuel Hayat, Corinne Péneau et Yves Sintomer, Rennes, Presses universitaires de Rennes (collection « Histoire »), 2020, p. 265-287.

Couverture de l'ouvrage

« ‘Altra volta ne ragionai a lungo’ : A Reinterpretation of Niccolò Machiavelli’s Cryptic Clause in The Prince », in The Art and language of power in Renaissance Florence : Essays for Alison Brown, dir. Amy Bloch, Carolyn James et Camilla Russell, Toronto, Centre for Renaissance and Reformation Studies, 2020, p. 155-186.

Version imprimable de cet article Version imprimable