↑

Accueil > Le Laboratoire > Annuaire des membres > Membres associé·e·s > CUCCOLI Lorenzo

Lorenzo Cuccoli

Membre associé

Docteur en histoire | Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Université de Bologne

Titres et fonctions

Lorenzo Cuccoli est docteur en histoire à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Centre d’Histoire Moderne et des Révolutions - EA 127, Institut d’Histoire de la Révolution française) et à l’université de Bologne.

Activités à l’IHMC

La recomposition de la hiérarchie militaire dans les armées révolutionnaires (France 1789-1802, Russie/URSS 1917-1930)

Le projet de recherche présenté est un projet d’histoire comparée de la France révolutionnaire et de la Russie soviétique. Il s’agit d’une étude sur les officiers des armées pendant ces révolutions sociales (la française entre 1789 et 1802 et la « russe » entre 1917 et 1930), qui se centre sur leur sélection, les mécanismes de promotion et sur la légitimation à commander dans des sociétés qui se veulent égalitaires.

Du point de vue méthodologique, il s’agit d’une histoire culturelle des institutions militaires couplée à une prosopographie par échantillons. L’hypothèse de travail est que le souffle égalitaire dans l’armée est limité à des périodes assez courtes, du fait de la nécessité « structurelle » d’une discipline stricte et d’une chaine de commandement fiable et loyale au pouvoir. Cette nécessité devient particulièrement aigüe quand les armées ne sont plus seulement constituées de volontaires mais s’enflent à cause de la conscription, à la suite d’une guerre civile et/ou extérieure. Dès lors, des formes plus traditionnelles de cooptation, de formation et de consécration de l’élite militaire se font jour, sans pour autant revenir à celles de l’Ancien Régime.

Ces dynamiques sont observables tant dans le cas français, avec une « externalisation » de la révolution par les guerres, que dans le cas soviétique, avec une « internalisation » de la révolution dans une période de paix. L’armée occupant une place centrale dans ces États, cette recherche nous conduira à interroger le rapport entre ces dynamiques militaires et la recomposition de la hiérarchie dans les sociétés post-révolutionnaires, le fonctionnement de l’apparat répressif, de l’administration et de l’économie.

Parcours académique

Il a consacré ses premières recherches à l’histoire militaire française et italienne dans la période révolutionnaire et impériale. Sa thèse porte sur les ingénieurs militaires entre la France et l’Italie, 1796-1814. Il s’agit d’un travail d’histoire culturelle des institutions militaires, ainsi que d’une prosopographie des officiers.

Après la thèse, il a été post-doctorant au CNRS dans le cadre du projet ANR ACTAPOL pour la confection du Dictionnaire des Conventionnels. Il a travaillé pour la rédaction des fiches biographiques de 57 députés et du répertoire de leurs interventions à la Convention Nationale (1792-1795).

Il a ensuite entrepris dans le cadre d’un post-doctorat à la RGGU (Russian State University for the Humanities) un projet de recherche sur la recomposition de la hiérarchie militaire dans les armées révolutionnaires, en comparant les cas de la France (1789-1802) et de la Russie/URSS (1917-1930). Il s’agit d’une étude des élites militaires qui se centre sur leur sélection, sur les mécanismes de promotion et sur la légitimation à commander dans des sociétés qui se veulent égalitaires. L’approche méthodologique couple, encore une fois, l’histoire culturelle des institutions militaires et la prosopographie. L’histoire militaire est envisagée ici pour sa capacité à éclairer certains aspects des révolutions, de la construction de l’état moderne, de l’affirmation de ses élites, du fonctionnement de l’apparat répressif, de l’administration et de l’économie.

Il a depuis été ATER en histoire moderne aux Universités de Lille 3 et d’Aix-Marseille et en histoire moderne et contemporaine à l’Université de Paris Est-Créteil

Affiliations

  • Chercheur associé à l’Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine.
  • Chercheur associé au Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Cercec) de l’EHESS.
  • Membre de la Società Italiana di Storia Militare.

Publié le 24 novembre 2015, mis a jour le mercredi 19 juin 2024

« Des ingénieurs pour la République : le recrutement dans le corps du génie pendant la Convention », Benjamin Deruelle, Émilie Dosquet et Paul Vo-Ha (dir.), L’historien-citoyen : Révolution, guerre, empires. Mélanges en l’honneur de Bernard Gainot, Paris, Éditions de la Sorbonne, octobre 2022, p. 409-427.

Rédaction de 57 fiches biographiques (dont celles de Danton, Billaud-Varenne et Jeanbon Saint-André) et travail à l’annexe sur les comités, dans Michel Biard, Philippe Bourdin et Hervé Leuwers (dir.), Dictionnaire des Conventionnels 1792-1795, Ferney-Voltaire, Éditions du Centre international d’étude du XVIIIe siècle, 2022.

« Se dire militaire et ingénieur. Le parcours de professionnalisation des ingénieurs géographes (1691-1831) », in Benjamin Deruelle, Hervé Drévillon et Bernard Gainot (dir.), La construction du militaire. Vol. 3, Les mots du militaire : dire et se dire militaire en occident (XVe-XIXe siècle), Paris, Éditions de la Sorbonne, 2020 (collection « Guerre et Paix »), p. 199-218.DOI : https://books.openedition.org/psorbonne/91315?lang=fr

«  Kar’ery otkrytye dlja talantov ? Primer tekhnicheskikh vojsk v napoleonovskoj Italii », Frantsuzskij Ezhegodnik, 2019, Epokha Napoleona i pamjat o nej, p. 217-228. DOI : http://annuaire-fr.igh.ru/issues/2019/articles/1656?locale=en.

« Gouverner le front : des politiques d’exception ? Les cas des commissaires politiques “extraordinaires” aux armées dans les révolutions française et russe », Michel Biard et Jean-Numa Ducange (dir.), L’exception politique en révolution. Pensées et pratiques (1789-1917), Rouen, 7-8 novembre 2017, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2019, p. 187-209.

Compte rendude Tamara Kondratieva, Bolcheviks et Jacobins. Itinéraire des analogies, Paris, Les belles lettres, 2017, Cahiers du Monde russe, 59/4, 2019. DOI : https://journals.openedition.org/monderusse/10698.

« Les traductions des textes techniques destinés aux officiers des armes savan²tes (France-Italie / Italie-France, 1750-1840) », La Révolution française, 13 | 2018. DOI : https://doi.org/10.4000/lrf.1940

« Austerlitz e Waterloo. Due coproduzioni italiane sulle maggiori battaglie di Napoleone », Quaderni della Società Italiana di Storia Militare 2015, War Films, p. 493-516.

« Gli ufficiali tra scienza, tecnica e riforme : il “Giornale dell’Accademia Militare della Repubblica Italiana”, 1802-1803 », in Nicola Labanca (dir.), Forze armate. Cultura, politica, società, Milano, Unicopli, 2013, p. 91-111.

« Le armi dotte nell’Italia napoleonica », in Renata De Lorenzo (dir.), Ordine e disordine. Amministrazione e mondo militare nel Decennio francese, Atti del sesto Seminario di Studi “Decennio francese (1806-1815)”, Vibo Valentia 2-4 ottobre 2008, Napoli, Giannini, 2013, p. 35-54.

« Le armi dotte e la Rivoluzione francese : riformismo, elitismo, meritocrazia », Società e Storia, n° 135, 2012, p. 41-63.

Compte rendu de Maria Canella (dir.), Armi e nazione. Dalla Repubblica Cisalpina al Regno d’Italia (1797-1814), Milano, FrancoAngeli, 2009, Storicamente, 6 (2010), no.51. DOI : 10.1473/stor162.

« The rising of meritocracy ? Some reflections on the role of the armes savantes in Revolutionary and Napoleonic France and Italy », A guerra no tempo de Napoleão : antecedentes, campanhas militares e impactos de longa duração = La guerre à l’époque napoléonienne : antécédents, campagnes militaires et impacts à long terme = Warfare in the age of Napoleon : precedents, military campaigns and lasting impacts / XXXV Congresso Internacional de História Militar / XXXV International Congress of Military History, Porto 30 août-4 septembre 2009, Lisboa, Comissão Portuguesa de História Militar, 2010, vol. 1, p. 145-154.

« Gli ingegneri militari nell’Italia napoleonica », Dinamiche dello sviluppo, dinamiche del territorio, Bologna 1-2 juillet 2009, Storicamente, 6 (2010), no. 36. DOI : 10.1473/stor411.

« L’Académie militaire de la République italienne : une réflexion sur l’art de la guerre dans l’Italie napoléonienne », Revue de l’Institut Napoléon, n° 194, 2007, p. 71-85.

Publié le 24 novembre 2015, mis a jour le mercredi 19 juin 2024

2023

Communication, colloque international « Les reconversions sociales dans l’Europe de la Révolution française » Promotion par l’armée ou reconversion sociale ? Le cas des officiers issus de l’École de Modène, Clermont-Ferrand, 19-20 octobre

2022

Communication, journée d’études du Service Historique de la Défense Défendre, contrôler et représenter les territoires par l’armée sous Napoléon, « Les officiers d’armes savantes en Italie, fortifications et représentation du territoire », Vincennes, 16 mai.

2019

Communication, colloque international The era of Napoleon : history and image, « Careers open to talent ? The case of the technical corps in Napoleonic Italy », Saratov, 12-13 avril.

2018

Communication, colloque internationalTraduzioni e storia della cultura tra Italia ed Europa (Risorgimento-Prima guerra mondiale), « Le traduzioni tecnico-scientifiche dei militari tra Settecento e Ottocento », Bologna, 8-9 mars.

2016

Communication, Eight International Social Science Summer School in Ukraine, War and Violent Conflict in Socialist and Post Socialist Societies, « The recomposition of military hierarchy from the February Revolution to Stalin’s personal rule (1917 – 1931) », Kharkiv, 3-9 juillet.

2014

Intervention, « La recomposition de la hiérarchie militaire dans les armées révolutionnaires. Une comparaison France (1979-1802) - Russie (1917-1928) », séminaire central du CERCEC, Paris, 23 mai.

2009

Communication, « Le armi dotte e la Rivoluzione francese : riformismo, elitismo, meritocrazia », colloque international Liaisons dangereuses : Guerre et République à la fin du XVIIIe siècle, Milano, 14-16 mai.

Publié le 19 juin 2024

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube