Accueil du site IHMC

Actualités

« Les livres d’ingénieurs au xviiie siècle : le cas emblématique de Bélidor », in Dominique Briquel (dir.), Écriture et transmission des savoirs de l’Antiquité à nos jours, Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, janvier 2020.

Penser la technique à l’Académie Royale des Sciences (1699-1750), Paris, Honoré Champion, 458 pages (collection « Sciences, techniques et civilisations du Moyen Âge à l’aube des Lumières », no 20), juin 2018. Préface d’Anne-Françoise Garçon.

« Position de thèse : La pensée technique de l’académie royale des sciences (1699-1750) », e-Phaistos, revue d’histoire des techniques, vo. III, n°1, juin 2014.

Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres associé·e·s > DELAUNAY Bernard

Partager cette page :

DELAUNAY Bernard

Titres universitaires


  • Docteur en Histoire (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), thèse soutenue le 11 décembre 2013, mention très honorable avec félicitations du jury. (Composition du jury : Anne-Françoise GARÇON (dir.), Pascal BRIOIST, Simone MAZAURIC, Hélène VERIN, Jean-Luc CHAPPEY) 
  • Master 2 en histoire, Paris I, juin 2009,
  • Master 1 en histoire,Paris I, juin 2007,
  • Licence d’histoire, Paris I, juin 2006.

Fonctions


Depuis juillet 2014 : Chercheur associé à l’IHMC (Centre d’histoire des techniques) . 

De Février 1972 à septembre 2005 Ingénieur à la société THOMSON-CSF (renommée THALES en 2000) :

  • 2002-2005 : Directeur du programme MINREM (moyen interarmées naval de renseignement électromagnétique) : direction de la maîtrise d’œuvre industrielle de réalisation d’un navire d’écoute électronique pour la Marine Nationale.
  • 1999-2002 : Directeur du département programmes navals (THALES NAVAL FRANCE)
  • 1988-1999 : Ingénieur chargé d’affaire, systèmes de traitement de l’information tactique pour frégates.
  • 1972-1988 : Ingénieur système (différents systèmes d’armes pour bâtiments militaires, France et export).
  • 1970-1972 : Ingénieur chargé de formation client sur radar longue portée OTAN.
  • Novembre 1968-février 1970 : service militaire, sous-lieutenant d’infanterie mécanisée.
  •  Octobre 1965-juin 1968 : Maître auxiliaire, enseignement secondaire (Mathématique et Physique en Seconde, 1re, Terminale) en parallèle avec la fin des études en Faculté des sciences de l’Université de Paris, diplôme de Licence es sciences d’enseignement en 1966 (équivalent de la maîtrise qui n’existait pas) puis report d’incorporation.

 

Documents joints

Publié le 17 juillet 2014, mis a jour le mercredi 21 octobre 2015

Actualités

« Les livres d’ingénieurs au xviiie siècle : le cas emblématique de Bélidor », in Dominique Briquel (dir.), Écriture et transmission des savoirs de l’Antiquité à nos jours, Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, janvier 2020.

Penser la technique à l’Académie Royale des Sciences (1699-1750), Paris, Honoré Champion, 458 pages (collection « Sciences, techniques et civilisations du Moyen Âge à l’aube des Lumières », no 20), juin 2018. Préface d’Anne-Françoise Garçon.

« Position de thèse : La pensée technique de l’académie royale des sciences (1699-1750) », e-Phaistos, revue d’histoire des techniques, vo. III, n°1, juin 2014.

Version imprimable de cet article Version imprimable