↑

Accueil > Le Laboratoire > Annuaire des membres > Membres associé·e·s > RIETH Anne-Sophie

Anne-Sophie Rieth

Membre associée

Docteure en histoire moderne, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (ED 113)

Portrait du membre

Ingénieure d’études en charge du secrétariat scientifique du master Erasmus Mundus TPTI.

Anne-Sophie Rieth est docteure en histoire moderne à l’IHMC.

Titre et fonction

Docteure en histoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Responsable pédagogique de la mention Techniques, Patrimoine, Territoires de l’Industrie délivrée par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et co-accréditée avec le Conservatoire national des arts et métiers (master Erasmus Mundus TPTI, master professionnel Patrimoine culturel et technique)

Projet de recherche

Ses recherches portent sur l’histoire du cheval et de l’équitation académique dans la France de l’époque moderne. Il s’agit d’interroger la mise en récit du geste équestre à travers l’étude de la construction des énoncés techniques, en tant qu’articulation entre pensée technique et transmission du savoir technique, ainsi que sur la détermination du référent et de la légitimation de cette pensée. Une seconde approche porte sur la compréhension et l’interprétation du geste technique à partir de l’étude de sa représentation. Elle cherche par ailleurs à développer une histoire animale à partir de l’étude des écrits des praticiens.

Dans la lignée de ce dialogue entre pratique et théorie et de la mise en exergue des savoirs pratiques, elle participe à l’élaboration de fiches d’inventaire du patrimoine culturel immatériel de France pour le Ministère de la Culture.

Thèmes de recherche

  • Histoire des techniques
  • Histoire animale
  • Histoire sociale et culturelle de l’équitation
  • Histoire des savoir-faire et des savoirs pratiques
  • Histoire des représentations techniques

Enseignement

Depuis 2016. Encadrement de groupes de projet tutoré dans le cadre du master Erasmus Mundus TPTI. L’objectif du projet tutoré est de doter les masterants de compétences professionnelles en valorisation de la recherche, vulgarisation et médiation scientifique par la participation active à un travail collaboratif autour d’un projet d’histoire et/ou de patrimonialisation des techniques (pour rappel, les masterants viennent du monde entier et sont issus de diverses disciplines en SHS : histoire, archéologie, patrimoine, histoire de l’art, sociologie, sciences juridiques et architecture).

Depuis 2024. Cours de méthodologie de la recherche aux étudiants du master 1 professionnel Patrimoine culturel et technique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Publié le 7 février 2024, mis a jour le vendredi 24 mai 2024

Coordination d’ouvrages et de revues

Les sources du geste technique, e-Phaïstos [En ligne], à paraître 2026.

Avec Thierry Pillon, Les modes d’existence du geste, Paris, Éditions du CNRS, à paraître 2025.

Articles avec comité de lecture

« Penser et voir le ballet équestre. La codification du carrousel à l’époque moderne dans les traités d’équitation », Éditions de l’INHA, à paraître 2025.

« Le cheval de Léonard  », e-Phaïstos, IX-1 | 2021, mis en ligne le 27 avril 2021.

Articles sans comité de lecture

« Penser la ferrure dans les traités de réduction en art de l’équitation des temps modernes », Bulletin de la Société Française d’Histoire de la Médecine et des Sciences Vétérinaires, n°19, année 2019, p. 161-173.

 

Publié le 24 mai 2024

Organisation de journées d’études

2021. Co-organisation de la journée d’études interdisciplinaire sur « Les sources du geste technique » avec Thierry Pillon les 20 et 21 mai.

2017. Organisation de la session « Le traité technique comme objet de médiation » dans le cadre de l’École d’été « Médiateurs et médiation culturelle » organisée le 13 juin par les Écoles doctorales d’histoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’Université de Padoue.

Communications

2023. « Deux générations de maréchal des forges de la Petite Écurie. Les écrits d’Étienne-Guillaume Lafosse (7..-1765) et de son fils Philippe-Etienne Lafosse (1738-1820) » lors du séminaire « Artisanal Modes of Writing, Drawing, and Modeling 1400-1830 » du programme Alliance (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Columbia University) organisé le 29 septembre à Columbia University.

2022. « Philippe-Etienne Lafosse (1738-1820). Les écrits d’un maréchal des forges de la Petite Écurie : entre maréchalerie et hippiatrie » lors du séminaire « Artisanal Modes of Writing, Drawing, and Modeling 1400-1830 » du programme Alliance (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Columbia University) organisé le 21 mai à l’ Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2021. « La mise en récit du carrousel dans les traités d’art équestre français des temps modernes » lors de la journée d’études « Images du monde, images du pouvoir : noter et dessiner le ballet équestre, du carrousel à la contredanse à cheval (xviie-xviiie iècles) » organisée les 10 et 11 mai par l’INHA.

2021. « L’équitation des temps modernes. Le geste équestre, une œuvre d’art virtuose » lors du colloque international « Virtuosités. Éthique et esthétique du geste technique du Moyen Âge au xixe siècle » organisé du 14 au 18 janvier 2021 par l’INHA, l’Université de Bourgogne Franche-Comté et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2020. « Equitatio in artem redigere or the technical writings on riding in modern times as a support for the creation of a new discipline » lors de la conférence « Historical Practices in Horsemanship and Equestrian Sports » organisée du 24 au 27 août par la Latvian Academy of Sport Education (Lettonie).

2017. « Le traité technique équestre en France xvie-xviiie, objet de médiation ? Enjeux et pratiques » dans le cadre de l’École d’été « Médiateurs et médiation culturelle » organisée du 12 au 16 juin par les Écoles doctorales d’histoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’Université de Padoue.

Publié le 24 mai 2024

Depuis 2021. Participation au projet « Chantier CNRS Notre-Dame » au sein du Groupe de recherches Acoustique coordonné par Mylène Pardoen (MSH-LSE) dont l’un des axes de travail est de capter les gestes des artisans qui travaillent sur la reconstruction de la cathédrale dans le but de recréer les ambiances du chantier dans le présent. J’ai en charge d’historiciser les savoir-faire et les gestes des artisans dans le temps et dans l’espace du chantier, ainsi que l’enquête anthropologique en lien avec ces questionnements.

Depuis 2020. Participation au projet « Artisanal Modes of Writing, Drawing, and Modeling 1400-1830 » coordonné par Valérie Nègre (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Pamela H. Smith et financé par le programme Alliance (Columbia University). Le projet vise à mettre en place un groupe de travail sur les écrits produits par les artisans dans le cadre de leur activité professionnelle, au début de la période moderne, principalement en Europe, mais avec des comparaisons mondiales. Il prendra la forme de deux séminaires conjoints qui réuniront chercheurs et doctorants. Je vais participer à ce programme d’échanges en proposant un travail sur un traité d’éperonnerie.

Depuis 2018. Coordination et réalisation de fiches d’inventaire sur le patrimoine culturel immatériel de France dans le cadre des appels à projets PCI du Ministère de la Culture : « Les savoir-faire de la maréchalerie. Pratiques et ateliers de la Garde Républicaine », « La construction navale vernaculaire en bois : Bretagne, Nord, Normandie, Saint-Pierre-et Miquelon ».

Publié le 24 mai 2024

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube