↑
 

Accueil > Vie scientifique > Interventions dans les médias

Interventions dans les médias

Retrouvez ci-dessous les interventions des membres de l’IHMC dans les médias et lors d’événements grand public (liste non exhaustive établie à compter de 2017).

Armer l’antifascisme, retour sur l’Espagne révolutionnaire

Pierre Salmon
5 juillet 2024 | Un lundisoir avec…, revue en ligne lundimatin

Si nous devons repenser le fascisme - ses fondements, son histoire et ses mutations -, se repose symétriquement la question de l’antifascisme. C’est une histoire qu’il nous faut sans nul doute redécouvrir et partager. Au cœur de celle-ci, il y a bien évidemment la guerre civile espagnole, soit l’émergence et la lutte d’un mouvement ouvrier révolutionnaire et autogestionnaire contre le coup d’état fasciste de Franco en 1936.

Pour ce lundisoir, nous avons invité l’historien Pierre Salmon, qui vient de publier Un antifascisme de combat - Armer l’Espagne révolutionnaire – 1936-1939 (Éditions du Détour). Si son livre s’attaque d’abord à un pan méconnu de la guerre d’Espagne, soit la manière dont les forces révolutionnaires sont parvenues à s’armer et à combattre en s’appuyant sur un réseau international de contrebande et de résistance, il nous permet de nous replonger dans cette période et d’aller y rechercher quelques résonances avec notre actualité.

Quels enseignements garder d’aussi courageux et glorieux ancêtres ? Le plus décisif, peut-être : que l’antifascisme ne peut jamais se contenter d’être « anti » et se doit de toujours porter en lui les solidarités à chérir et les mondes à construire. Il n’y a pas l’antifascisme puis la révolution mais toujours l’antifascisme et la révolution.

La conception de l’Histoire du Front national est complètement rétrograde

Nicolas Offenstadt
4 juillet 2024 | L’invité de 7 h 50, France Inter

Dans Le Monde, plus de mille historiens appellent la France à faire battre le Rassemblement national. Sonia Devillers reçoit à cette occasion, sur France Inter, l’historien Nicolas Offenstadt, professeur des universités à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, co-auteur de Zemmour contre l’histoire (Tracts/Gallimard 2022).

Écouter l’entretien complet (8 mn)

De 1934 à 2024, histoire de la lutte contre l’extrême-droite

Pierre Salmon
2 juillet 2024 | Face-à-Face, Friction Magazine

Depuis les élections européennes qui ont vu le Rassemblement National arriver en tête, nombreuses sont les références au climat politique des années 1930. Le nom même de la coalition de gauche, le Nouveau Front Populaire, est une référence au Front Populaire de 1936, qui apparaissait comme un barrage à la montée de l’extrême-droite et à l’arrivée des mouvements fascistes partout en Europe. Nous avons demandé à l’historien Pierre Salmon, ancien membre de la Casa de Velázquez et maître de conférences à l’École normale supérieure (rue d’Ulm), de nous parler de ce moment si particulier de l’histoire française qu’étaient les années 1930. Dans ce premier volet, il nous parle de la montée de l’extrême-droite et des mouvements fascistes.

Lire l’entretien complet

Extrême droite, extrême gauche… et extrême centre ?

Pierre Serna
24 juin 2024 | France Culture va plus loin, France Culture

Depuis le début des législatives, le camp macroniste veut s’affirmer comme le camp de la République face au chaos des extrêmes. Cette rhétorique est-elle vraiment nouvelle ? Quel est son impact sur le champ politique ? Pierre Serna répond aux questions de Guillaume Erner à ce propos.

Écouter l’émission complète (34 mn)

1792. Rouget de Lisle invente la Marseillaise

Pierre Serna
23 juin 2024 | Autant en emporte l’histoire, France Inter

Strasbourg, 25 avril 1792. La France vient de déclarer la guerre à l’Autriche et se prépare au combat. Un certain Claude-Joseph Rouget de Lisle, officier du génie, prend sa plume et son violon et jusqu’au petit matin, compose la musique et les paroles d’un chant dont il ne peut imaginer le destin…

Avec Pierre Serna , professeur d’histoire de la Révolution française à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Écouter l’émission complète (51 mn)

Niccolò Machiavelli Chose the People Against the Oligarchy

Jérémie Barthas
21 juin 2024 | Jacobin

Forget the stereotypical view of Machiavelli as the champion of cynical statecraft and Realpolitik. The Italian political philosopher was a hostile critic of oligarchic rule who wanted to empower the people and unleash their creativity.

Review by Jérémie Barthas of Gabriele Pedullà, On Niccolò Machiavelli : The Bonds of Politics (Columbia University Press, 2023)

Lire l’article complet

#FrontPopulaire : 1936 vs 2024

Pierre Salmon et Dimitri Manessis
17 juin 2024

Le Front Populaire, né en réaction au 6 février 1934, c’était quoi exactement ? C’était qui, et comment ? Droits syndicaux et à la dignité, congés payés et semaine de 40 heures, les conquis sont connus. Mais le reste ? Ses vallaint·e·s, sa mécanique, sa fin ? Et aujourd’hui, le hashtag fait-il tout ? Quelles sont les permanences entre 1936 et 2024 ? Les constances et les raccourcis, les oublis et les tromperies sur la marchandise (électorale) ?

Pour démêler le facile du faux, Au Poste a convoqué deux historiens de la période : Pierre Salmon et Dimitri Manessis.

Écouter l’émission complète de David Dufresne (2 h 05 ; entre 5 mn et 2 h 30 dans la vidéo)

Un antifascisme de combat

Pierre Salmon
10 juin 2024 | Quoi de neuf en histoire ?

Les antifascistes sont confrontés à une double injonction contradictoire durant la guerre civile espagnole : d’un côté, leur pacifisme hérité de la Première guerre mondiale leur répugne à prendre les armes, de l’autre leurs adversaires franquistes sont bien armés et bien aidés par l’Allemagne et l’Italie. Pierre Salmon explore les circuits de contrebande d’armes que les révolutionnaires et anarchistes tentent de mettre en place pour avoir les moyens de leur lutte.

Écouter l’émission complète de Ghassan Moubarak (50 mn)

L’Europe des intellectuels

Christophe Charle et Joël Mouric
9 juin 2024 | Idées, RFI

Pierre-Édouard Deldique reçoit dans Idées, sous le thème de l’Europe des intellectuels, deux historiens :

  • Christophe Charle, historien des cultures et des sociétés européennes, professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, est l’auteur de L’Europe des intellectuels, figures et configurations, xixe-xxe siècles (CNRS Éditions, 2024) ;
  • Joël Mouric, agrégé et docteur en Histoire, chercheur associé à l’université de Bretagne occidentale à Brest, a choisi et préfacé des textes de Raymond Aron publiés dans L’Europe selon Aron (Calmann-Levy,2024).

Écouter l’émission complète (48 mn 30)

« L’histoire européenne », le chaînon manquant de l’éducation

Christophe Charle
8 juin 2024 | Ouest-France

Professeur d’histoire contemporaine, spécialiste de l’histoire intellectuelle en France et en Europe, Christophe Charle évoque les difficultés pour les Européens de se projeter dans une histoire commune. On sait en réalité peu de choses de ce qui forge la culture de nos voisins.

Lire l’entretien avec Laurent Marchand (accès réservé aux abonnés)

Radiooooo.com : plongée dans un espace-temps sonore

Aurélien Peter
6 juin 2024 | Entre-temps

Depuis sa création en 2013, Radiooooo.com invite ses visiteurs à explorer les mondes musicaux qui nous entourent, nous enveloppent, ceux d’ici et ceux d’ailleurs, ceux d’hier, d’aujourd’hui… et même ceux de demain. Alors que l’interface du site va bientôt connaître des transformations, Aurélien Peter nous invite à plonger, oreilles ouvertes, dans cet espace-temps sonore qui s’étend tous les jours un peu plus grâce au travail quotidien de l’équipe du site et à une communauté active.

Lire la présentation complète

La Cavale du général Leclerc

Christophe Charle
4 juin 2024 | France Inter

Christophe Charle intervient dans trois des huit épisodes de la série de Philippe Collin sur « La Cavale du général Leclerc », sur France Inter :

  • Épisode 1 – Le chevalier picard (54 mn) : Comment l’enfance de ce fils héritier d’une famille noble picarde, de tradition cléricale et hostile à l’esprit de la République, se retrouve percutée à l’automne 1914 par la Première Guerre mondiale ?
  • Épisode 2 – L’esprit de Saint-Cyr (54 mn) : Durant l’entre-deux-guerres, Philippe de Hauteclocque devient officier Saint-cyrien, avant que la débâcle de juin 1940 bouleverse sa vision du monde. Eprouvé par une France exsangue, Leclerc se rallie au panache du général de Gaulle.
  • Épisode 8 – La crypte des Invalides (54 mn) : Le 8 décembre 1947, la patrie offre au général Leclerc des obsèques nationales. C’est un moment suspendu dans l’histoire du pays. Dans cet ultime épisode, vous allez comprendre ce qu’il incarne dans la mémoire nationale.

Les ruines de la théologie en révolution

Jean-Luc Chappey
1er juin 2024 | Revue #1257

Un article de Jean-Luc Chappey pour la revue #1257, no 5 (« Les voies de la religion », juin 2024, p. 37-41).

Carrefour incontournable du Paris catholique, la faculté de Paris et ses différents collèges connaissent, au cours de la Révolution française, une progressive marginalisation : le départ contraint des professeurs et des élèves, l’apparition de nouveaux lieux incarnant le nouvel ordre politique, culturel et pédagogique (le Panthéon, le Muséum national d’histoire naturelle…) entraînent l’abandon progressif d’un espace qui devient également la cible de destructions. Il faudra finalement attendre la remise en ordre napoléonienne puis, surtout, la Restauration monarchique pour que la Sorbonne soit érigée en institution centrale du Paris savant du xixe siècle.

Lire l’article complet (et la revue)

Libres de couleur, l’angle mort de l’histoire de l’esclavage

Frédéric Régent
1er juin 2024 | Revue #1257

Dans une enquête inédite publiée aux éditions Tallandier, Frédéric Régent, spécialiste de l’histoire de l’esclavage et maître de conférences à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, analyse la condition des esclaves affranchis et de leurs descendants au sein des sociétés coloniales européennes.

Lire l’article complet (p. 82-85) (et la revue).

Machiavel, le Conscrit et le Riche

Quentin Censier et Jérémie Barthas
1er juin 2024 | Sur le champ

On présente souvent Machiavel comme un penseur de la modernité politique prônant le cynisme. Pourtant, s’intéresser au contexte de sa vie et surtout à son expérience politique pratique peut nous présenter un tout autre penseur, aux prises avec les effets de la guerre sur la société florentine du xvie siècle. C’est une autre pensée philosophique de la politique et de la guerre qui se dessine alors. Une pensée qui s’intéresse aux enjeux financiers de la guerre, aux conséquences du système militaire employé par un État et à la place des conflits sociaux dans la maitrise de la force et de la politique.

S’appuyant sur les travaux de Jérémie Barthas, cet épisode est construit comme une pièce en 5 actes et un épilogue et se propose de vous faire voyager dans la Florence des guerres d’Italie aux côtés des institutions de la ville, de ses convulsions, de ses conflits, pour y voir naître une figure autant politique que militaire : celle du milicien.

Voir l’épisode complet réalisé par Quentin Censier.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube