Accueil du site IHMC

Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres associé·e·s > LÊ Y Linh

LÊ Y Linh

Diplômée du Viet Nam Academy of Music en 1986 à Hanoi, elle s’est consacrée depuis ce temps à l’étude de la musique du Culte de la Mère au Vietnam, un rituel de possession.

Elle a terminé son DEA en 1992 à Paris IV – Sorbonne et, sous la direction de François Picard, a soutenu sa thèse de doctorat en 2012 à l’Université de Paris-Sorbonne « Le maître et les génies, Musique et rituel dans le culte de possession hầu bóng (Việt nam) » (doctorat de Concepts et Langages, Ethno – Musicologie).

Ses recherches se concentrent désormais sur l’histoire de la musique du Vietnam, allant des musiques populaires à la musique contemporaine.

Elle est membre de la SFE, du GIS Asie et aussi chercheuse associée de l’IHMC - ENS.

Axes de recherche

  • Savoirs et Patrimoines, Mobilités et Échanges
  • Musique vietnamienne, Histoire de la musique du Vietnam

Pour plus d’informations : https://ylinhle.wordpress.com/ethnomusicologie/


Publications depuis le début du doctorat (2000)

LÊ Y Linh, « First evaluation of studies concerning the Chầu văn, the music surrounding the rite of possession in Vietnam, Hầu bóng », CHIME (Congrès annuel), Music and meaning in China and East Asia, Beauty-Power-Emotions, Venise, 2001

LÊ Y Linh, « Double vie mais foi unique : Phạm Văn Khiêm, maître musicien du rituel de possession, Hầu bóng (Nord Vietnam) », Cahier de musique traditionnelle, no 15, Histoire de vies, Adem (Ateliers d’ethnomusicologie), Suisse, 2002, p. 75-87

LÊ Y Linh, « Manner of speaking, manners of reciting, manners of singing », CHIME (Congrès annuel), Orality and Improvisation in East Asian Music, Paris, Juillet 2004

LÊ Y Linh, « Une approche ethno-musicologique du rituel de possessions, Hau-bong, au Viet-nam », Congrès de Réseau Asie, Septembre 2005

LÊ Y Linh, contributions sur l’ensemble de la section consacrée au Vietnam, dans PICARD François, Lexique des musiques d’Asie Orientale (Chine, Corée, Japon, Vietnam), Paris, You-Feng, 2006, 192 p.

LÊ Y Linh, Le maître et les génies, Musique et rituel dans le culte de possession hầu bóng (Việt nam), thèse doctorale, Université Paris–Sorbonne, Mai 2012, 383 p.

LÊ Y Linh, « The moon lute’s (đàn nguyệt) role in the hát văn repertoire, Music and ritual in the Vietnamese possession cult, hầu bóng or nhập đồng  », CHIME (Congrès annuel), September 2012, Leiden, Netherlands

LÊ Y Linh, Cung văn và điện thần (le Maître et les Génies du Panthéon), Nhà xuất bản khoa học xã hội – Viện văn hóa dân gian (Éditions des sciences sociales – Institut des cultures populaires), Hà nội, Việt nam, Juillet 2015, 655 p., CD illustration d’exemples musicaux

LÊ Y Linh, « Người và nghề, thầy và trò (Homme et métier, maître et disciple) », Tạp chí Âm nhạc (Musique), Hanoi, décembre 2016, p. 6-7

LÊ Y Linh, « Thử giải mã ngôn ngữ âm nhạc trong bài Quảng Bình quê ta ơi, (Essai d’un décodage du langage musical de Quảng Bình mon pays natal de Hoàng Vân) », Tập san Nghiên cứu Âm nhạc số57, (Études musicales) no 57, Hanoi, mai-août 2019, p. 94-101

LÊ Y Linh, « thả trâu của Hoàng Vân : một bài đồng dao bác học, (Chant des enfants gardiens de buffle de Hoàng Vân : une comptine académique) », Tập san Nghiên cứu Âm nhạc số 59, (Études musicales) no 59, Hanoi, 2020, p. 89-101

Lê Y Linh, « Hoàng Vân, điều chưa viết » (Hoàng Vân, éléments inédits), Tập san Nghiên cứu Âm nhạc (Etudes Musicales), N°60 (Mai-Août 2020), Hà Nội, 2020, p. 85 - 122

Résumé

Peut-on suivre l’Histoire récente du Vietnam par la musique ? Tel est le défi que l’auteure s’est donné en entreprenant ses dernières recherches sur Hoàng Vân (1930-2018), un compositeur-auteur représentatif de la musique contemporaine vietnamienne.

Nommé « l’historien par (sa) musique » par la critique, sa carrière musicale suivait pas à pas l’histoire récente du Vietnam depuis 1950 pendant plus d’un demi-siècle mais pas seulement. Sa contribution est une des plus marquantes dans la création et le développement du courant musical dominant du Vietnam ces cinquante dernières années.

Cette communication, dernier volet d’un cycle d’articles, a révélé la liste de l’ensemble des œuvres du compositeur trouvées à ce jour en partitions et en enregistrements, résultat de trois années de recherches. Elle est accompagnée d’une analyse de certains éléments clés et inédits de sa carrière. L’article est sorti dans le N°60 du Bulletin de Recherches Musicales, tri-annuel édité par l’Institut vietnamien de Musicologie (Vietnamese Institute for Musicology).

Publié le 15 juin 2020, mis a jour le mardi 5 janvier 2021

Version imprimable de cet article Version imprimable