↑
 

Accueil > Vie scientifique > Soutenances de thèses et HDR

Soutenance de thèse de Baptiste Roger-Lacan

Le Blanc et le Noir. Lire et écrire contre la Révolution (1880-1939)

Baptiste Roger-Lacan soutient sa thèse, intitulée « Le Blanc et le Noir. Lire et écrire contre la Révolution (1880-1939) », écrite sous la direction de Frédéric Monier, professeur à l’université d’Avignon, et Pierre Serna, professeur à l’université Paris1 Panthéon-Sorbonne.

La soutenance aura lieu le vendredi 26 mai à 14 h dans l’amphithéâtre Bachelard de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (entrée 54 rue Saint-Jacques, Paris 5e).

L’inscription est obligatoire pour obtenir l’accès à la Sorbonne. Merci d’écrire à baptiste.rogerlacan@gmail.com avant le lundi 22 mai.

Le jury sera composé de :

  • Judith Lyon-Caen, directrice d’Études, EHESS
  • Antonino De Francesco, professore ordinario, Università degli Studi di Milano
  • Anne Simonin, directrice de recherches, CNRS
  • Olivier Dard, professeur, Paris-Sorbonne
  • David Bell, professor, Princeton University

Résumé de la thèse

Du début des années 1880 à la fin des années 1930, la contre-révolution, entendue comme un ensemble de doctrines et de récits hostiles à la Révolution, demeure extrêmement vivace dans la société française. À la croisée de l’histoire intellectuelle, de l’histoire des représentations et de l’histoire culturelle du politique, cette thèse entend saisir l’évolution et les transformations de ces récits en considérant notamment la manière dont ils sont mobilisés dans les débats et les polémiques de la Troisième République, des conflits entre l’État et l’Église à l’émergence de mouvements comme l’Action française. Il s’agit également de saisir les modalités de leur diffusion, en soulignant la capacité des auteurs contre-révolutionnaires à s’adapter aux évolutions du marché éditorial. Enfin, la réception de ces récits constitue le dernier axe d’un travail qui essaye de comprendre la façon dont on lit la contre-révolution et la manière avec laquelle elle s’inscrit dans un imaginaire de l’histoire qui structure des récits familiaux, militants et partisans.

Mots-clefs

Contre-révolution ; Révolution française ; historiographie ; Troisième République ; Action française ; romans historiques.

Publié le 10 mai 2023, mis a jour le mardi 30 mai 2023

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube